Récupérer des alevins

IMPREGNATION et RECUPERATION

L'imprégnation est une notion commune à toutes les espèces animales et également à l'homme : le nouveau né va garder en mémoire les premiers instants (heures ou mois selon les espèces) de sa vie. Arrivé à l'âge adulte, il reproduira les mêmes comportements.
Pour les cichlidés incubateurs buccaux, l'instant de la naissance des alevins est primordiale. Si on force la femelle à "cracher" ses petits, ceux-ci seront de piètres parents une fois adultes. Ils ne sauront pas s'occuper des petits ou les relâcher au bon moment. Si au contraire on laisse la mère relâcher les alevins comme elle le souhaite et éventuellement s'en occuper, ceux-ci sauront reproduire à l'âge adulte les mêmes comportements pour leurs petits.
"Faire cracher" une femelle n'est donc pas une bonne solution. Il faudra donc soit récupérer les alevins dans un bac communautaire, soit récupérer la mère, la placer dans un bac à part et l'enlever après qu'elle ait relâché spontanément les alevins.

RECUPERER LA MERE

CONNAITRE LA DUREE D'INCUBATION
Si on veut capturer la mère qui incube, il faut connaître la durée d'incubation pour ne pas intervenir trop tard.
Quand on dit qu'un cichlidé incube trois semaines, c'est une appréciation grossière. Cette durée d'incubation est variable selon l' espèce, la température de l'eau, le stress que ressent la femelle.
A titre d'exemple, le Sciaenochromis fryeri incube de 16 à 19 jours, tout comme le Ps. acei Msuli. Les Tropheus incubent 30 à 35 jours.
Si la température de l'eau est élevée, la durée d'incubation est raccourcie.
En bac communautaire, une femelle en incubation peut garder ses alevins en bouche très longtemps. De peur qu'ils ne se fassent manger, elle peut dépasser la date du terme jusqu'à dix jours, et c'est alors trop tard: les petits comme la mère ne peuvent pas s'alimenter et peuvent mourir de faim.
Par ailleurs, une femelle incubant pour la première fois et n'ayant pas encore développé son instinct de protection, pourra relacher les oeufs dès qu'on essaiera de la capturer.
On est donc placé devant un dilemne: intervenir assez tôt mais avec le risque que la femelle crache les petits ou intervenir trop tard.
Il est donc important de se renseigner sur l'espèce qui incube pour apprécier au mieux le moment idéal de la capture.

ISOLER LA MERE
Capturer une femelle qui incube est plus difficile que lorsqu'elle n'incube pas: on ne peut pas la piéger en l'attirant avec de la nourriture puisqu'elle ne se nourrit pas, encore que certaines espèces se nourrissent pendant l'incubation, les tropheus par exemple.
Si on ne veut pas enlever la totalité du décor, il faut ruser. Par expérience, la meilleure méthode non traumatisante consiste à la surprendre dans son sommeil. Lorsque l'aquarium est dans le noir, on allume les néons. Aveuglée, la femelle n'essaiera pas de s'échapper. Mais si elle s'est endormie cachée dans le décor, il faudra recommencer plusieurs jours de suite jusqu'à ce qu'elle soit visible.
La femelle est alors mise dans un bac à part où elle pourra sans stress relacher ses petits à la date prévue.

QUELS ALEVINS GARDER ?

Quand on veut garder des alevins, il faut se poser deux questions: ai-je la place pour les élever dans de bonnes conditions, et si je les vends (ou si je les donne) un jour, sont-ils vendables ?
On vend rarement un alevin, il faut qu'il arrive à sa taille adulte, ce qui demande de six à douze mois selon les espèces. Et dix ou vingt poissons adultes prennent beaucoup plus de place que dix ou vingt alevins.
Il faut savoir par ailleurs que dans les bourses aux poissons, si on vend facilement les espèces très colorées (Ps. saulosi, Sc. fryeri...), les espèces peu connues ou rares ne sont demandées que par un tout petit nombre d'amateurs.


QUE FAIRE DES ALEVINS EXCEDENTAIRES ?

On peut les laisser dans l'aquarium pour qu'ils se fassent manger. Mais certains arriveront à survivre. Ce seront les plus malins ou ceux qui auront bénéficié d'une aide parentale. Mais leur croissance sera sans doute ralentie, voire stoppée (cichlidé-bonzaï) car ils n'auront pas eu une nourriture assez abondante ou adaptée à leur âge. Ceci est encore plus valable pour les femelles qui bloqueront leur croissance à la première incubation (c'est une règele qui comporte des exceptions selon les espèces). Pour être sûr de s'en débarrasser, il faut les récupérer et les donner en pâture à des poissons adultes dans un bac sans déc

COMMENT SELECTIONNER LES PLUS BEAUX ALEVINS ?

Dans un premier temps il ne faut garder que les plus débrouillards et ceux qui ne sont pas malformés.
Arrivés à l'âge adulte, on doit garder les plus beaux en couleur. Mais que faire alors des autres? Soit les mettre dans un aquarium à part, soit les donner à manger aux adultes.
Il faut se méfier de ne pas supprimer systématiquement les plus petits: ce sont probablement des femelles qui ont généralement une taille moindre. Mais ce n'est pas une règle absolue.

COMMENT RECUPERER LES ALEVINS

Chacun peut donner sa recette. Je ne citerai ici que celles qui ont fait leur preuve.

L'ASPIRATION
C'est la méthode la plus simple: on approche des alevins un tuyau, on aspire, et on vide le tuyau dans un seau (pour éviter l'incubation buccale humaine de cichlidés !!!). Si le tuyau est de gros diamètre (16/22 par exemple), la puissance suffit à aspirer les alevins.

aspiration

fabriquer une bouteille-nasse

bouteille-nasse

patience et épuisette

LA BOUTEILLE-NASSE
Une autre solution efficace, c'est de fabriquer une nasse. On prend une bouteille en plastique de 1,5 litre. On coupe le goulot à une dizaine de centimètres. On retourne le goulot à l'intérieur du reste de la bouteille. Il suffit ensuite d'y introduire de la nourriture (nauplies d'artémias, fins granulés ou paillettes). On place la nasse près du territoire des alevins et on surveille. Si on a pris la précaution de faire jeuner les alevins, la faim les fera sortir et s'aventurer dans la nasse.

EPUISETTE, NOURRITURE et ...PATIENCE
Il faut utiliser une épuisette assez large, de 30 cm de long sur 20 de large . On la place parallèlement à la vitre frontale de l'aquarium, à trois centimètres maximum, avec un peu de nourriture à l'intérieur. Il n'y a plus qu'à attendre que les alevins s'y aventurent. Il faut avoir la main sur le manche de l'épuisette, ne pas bouger et patienter assez longtemps. Mais ça marche.

LA SEPARATION

Il faut fabriquer avec du plexiglas ou une vitre une cloison mobile. Elle aura la largeur de l'intérieur de l'aquarium et sa hauteur sera légèrement supérieure au niveau de l'eau. Ensuite, on aménage à une des deux extrémités de l'aquarium une zone sans aucun décor. Le jeu consiste à pousser les alevins dans cette zone et de fermer la zone avec la cloison mobile. Il suffira ensuite de capturer les poissons à l'épuisette.

la cloison de plexiglas et les ventouses

fixer la cloison avec des ventouses

ENLEVER LE DECOR
C'est l'ultime solution quand tout a échoué: on enlève tout le décor, plantes et rochers. Il suffit ensuite, soit de capturer à l'épuisette les alevins, soit de laisser les poissons adultes manger les alevins qui ne pourront pas se cacher.
Mais pour certaines espèces, enlever un décor c'est modifier leur territoire et il faudra veiller à le reconstituer à l'identique au risque de voir des combats ou des changement de statut hiérarchique.

Il ne reste maintenant plus qu'une chose à faire : ELEVER LES ALEVINS


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site