La bourse

Revel 2002: l'ambiance, les conférences, les repas, la fête, la bourse

Pour ceux qui ont connu Vichy, la salle ici semble petite. Mais je suis surpris par le look très dépouillé, très "zen" de l'ensemble. Situé à l'intérieur d'un boulodrome, le sol en terre battu, l'emplacement des bacs sur des planches brutes de décoffrage et des moellons paraît rudimentaire. Mais la lumière arrivant directement par une immense verrière centrale met particulièrement les poissons en valeur. Je découvre chez mes cichlidés des couleurs que je n'avais jamais vues en lumière naturelle.

Je suis également surpris de ne pas voir de tubes chauffants dans les bacs. En fait, le chauffage de la salle est assuré par une énorme soufflerie qui suffit largement pour maintenir la température.

140 aquariums sont installés. Il aura fallu plusieurs jours aux membres de l'organisation, depuis juin dernier, pour coller 120 aquariums. Le record ayant été battu avec 80 bacs montés en une seule journée !

L'enregistrement des vendeurs se fait sur place. Ici Robert Marcel en pleine discussion


Une quarantaine de bacs sont déjà réservés. On voit qu'internet se généralise. Grâce à CICHLIDSFORUM et aux Emails de nombreux cichlidés sont vendus ou échangés d'avance. Cela risque à l'avenir de poser un problème car le public n'apprécie pas forcément qu'une bonne partie des cichlidés soient déjà vendus. Et il s'agit bien sûr des spécimens les plus rares et Les plus beaux. Ceux qui ne sont pas branchés internet peuvent râler.


Cette année on y trouve beaucoup de Malawi et de Tanganyika . Les cichlidés américains sont moins nombreux, et ceux du Victoria encore plus rares.. Un vendeur portugais propose même quatre exemplaires du seul cichlidé européen.


Le contrôle de la bourse dimanche matin est, comme chaque année, très strict. Des experts évaluent la qualité des poissons. Sont retirés ceux qui ne correspondent pas au standard, les très jeunes alevins, les poissons malades, malformés et les hybrides. Cette année les scalaires et discus ne sont pas autorisés à la vente, de nombreuses sélections les ayant trop éloignés des souches sauvages.

Dimanche midi, la fin du repas est pris dans la précipitation. L'heure d'ouverture de la bourse approche et comme chaque année, de nombreux congressistes préférent sacrifier leur dessert pour arriver les premiers à l'ouverture. Sur le parking de la bourse il y a foule et tout le monde se presse contre la porte d'entrée.

Il faut bloquer l'entrée avant la cohue

Privilégié en tant que vendeur, je rentre dix minutes avant pour préparer mes bacs. J'assister de l'intérieur à l'immuable cohue qui précipite tout le monde dans la salle. La petite vidéo réalisée à voir absolument se passe de commentaire.

 

 

 

 

 


    Les achats se succèdent. Les premiers arrivés sont les premiers servis. Beaucoup trouvent leur bonheur. Des mois, ou pour certains des années, à rêver d'un cichlidé qu'on posséde enfin ! D'autres sont frustrés d'arriver trop tard, mais c'est la règle du jeu. L'effervescence du début ne dure pas. Demi-heure après les membres de l'AFC, les amateurs non affiliés peuvent à leur tour faire leurs achats. Plus tard, on voit arriver des curieux et des familles entières, grands parents compris pour leur promenade dominicale. Ils s'étonnent qu'on puisse acheter des poissons si peu attractifs à première vue. Deux heures après l'ouverture, les acheteurs se font plus rares et les vendeurs qui veulent libérer des bacs chez eux n'hésitaient pas à baisser les prix. Des petits malins en profitent alors pour faire de bonnes affaires. Quelques milliers de poissons ont changé de propriétaires. Une autre aventure commence pour eux.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×