Bourses aux cichlidés

 

Les bourses aux poissons ont lieu cinq à six fois par an dans chaque région. Organisées par les clubs aquariophiles, ce sont des journées où on vend, on achète, on échange des poissons. On y trouve non seulement des cichlidés, mais également des poissons d'Asie, d'Amazonie, des plantes, du matériel d'aquariophilie, de la nourriture, etc... Mais ce sont surtout des réunions où on rencontre d'autres amateurs (les vendeurs professionnels n'y ont pas accès), donc les copains des autres régions avec qui on ne communique habituellement que par internet ou par téléphone. Les bourses sont donc très conviviales, et on y parle que d'aquariophilie.
Le public y est admis largement, et gratuitement, afin de promouvoir l'aquariophilie.

cliquez sur les photos pour les agrandir

Le déroulement d'une bourse

La veille au soir, le club organisateur installe dans la salle des fêtes ou un gymnase de la ville des aquariums, de trente à cinquante, généralement. La plupart des membres du club sont mobilisés pour transporter les bacs et tout le matériel, mettre en eau, préparer la salle. Le lendemain matin est réservé aux vendeurs. Venus de toute la région, parfois de plus loin, ils amènent leurs poissons avec souvent quelques bidons d'eau de leurs propres aquariums. En effet, l'eau installée la veille dans les bacs vient directement du robinet. Si elle est chauffée et oxygénée, elle n'est pas "vieillie". Le pH, la dureté et le flore bactérienne ne sont pas optimums et l'apport de quelques litres d'une eau déjà vieillie évitera aux poissons un choc souvent mortel. C'est avec de la patience et beaucoup d'expérience que les exposants sont arrivés à reproduire les cichlidés qu'ils mettent en vente. Il ne faut surtout pas qu'une fausse manoeuvre mette à mal le fruit de plusieurs mois de travail(à titre d'exemple, une expérience malheureuse a fait perdre lors de la bourse de Blagnac en 2004 beaucoup de poissons lors de l'installation de ceux-ci dans les bacs: la veille de la bourse on a découvert des salmonelles dans l'eau de la ville. La municipalité a immédiatement effectué un traitement de choc pour détruire les bactéries. Traitement qui a été efficace, mais le club organisateur de la bourse n'a pas été prévenu du traitement et des dizaines de poissons sont morts). En fin de matinée, tout est presque prêt et monsieur le maire ou un de ses adjoints vient faire un tour pour visiter l'exposition. Le président du club organisateur lui explique le travail accompli dans l'année par le club aquariophile et se fait un plaisir de passer en revue les bacs exposés. Après un apéritif offert, tout le monde se disperse pour le déjeuner. Très souvent les vendeurs se rendent dans un restaurant pour un repas convivial. Parfois, un buffet est organisé sur place.
En tout début d'après midi une conférence est donnée par un ou deux membres du club. Très appréciés, les sujets sont variés, toujours accompagnés de nombreuses diapositives. On y parle d'espèces rares ou belles, de maintenance, de voyage dans un lac africain.... Ces conférences font rêver ou donnent simplement envie de découvrir une belle espèce de poisson.

des animations: présentation
du site internet du
Club Aquariophile de Blagnac

le coin buvette

Les vendeurs vous écoutent...

...et vous conseillent

La conférence terminée, le public est invité à la bourse. Chacun cherche l'espèce rare ou convoitée depuis plusieurs mois. De nombreuses questions sont posées aux vendeurs. Ceux-ci se font un plaisir de partager leurs expériences et leur passion. Ici, pas question de forcer une vente. Si les conditions de maintenance risquent de ne pas être bonnes, on n'hésitera pas à refuser la vente. Les prix pratiqués sont imbattables. De trois à cinq fois moins cher en moyenne qu'en magasin, le but n'étant pas de faire de l'argent, mais de promouvoir une passion. Une tombola est toujours organisée au profit du club organisatieur.

L'aspect des poissons...

...déçoit celui qui fréquente une bourse pour la première fois. Stressés, les cichlidés perdent totalement leurs couleurs à de rares exceptions près. Il ne faut donc pas s'attendre à voir des aquariums multicolores. Mais c'est là tout le plaisir de l'amateur d'acheter un poisson terne puis le voir se transformer chez lui en un magnifique cichlidé éclatant de couleurs.

cliquez sur les photos pour les agrandir

 

Avant d'acheter

Il faudrait déjà savoir ce que l'on cherche. Généralement on convoite depuis plusieurs semaines ou plusieurs mois une espèce bien précise. Cela permet de l'étudier tranquillement, de savoir si sa maintenance se fera dans les meilleures conditions. Mais il arrive très souvent qu'on ait un coup de coeur pour une espèce exposée. Il faut alors discuter avec le vendeur qui vous donnera les renseignements nécessaires. Au besoin, consultez des livres que vous aurez eu la prudence d'emporter avec vous. Si vous avez le moindre doute (origine, comportement, couleurs, maintenance...) n'achetez pas.
Demandez le nom exact : espèce, sous espèce et lieu de capture du couple d'origine: cela permettra de reconstituer un couple s'il y a mort de l'un d'eux en évitant les hybridations.
Renseignez-vous sur l'ascendance du poisson: a-t-il beaucoup de consanguinité ?
Notez le nom du vendeur et son numéro de téléphone: vous aurez peut-être des questions à lui poser plus tard.

Ramenez vos poissons dans de bonnes conditions

Si vous habitez loin il faudra éviter que vos poissons ne souffrent d'un manque d'oxygène, de stress, d'une hypothermie, d'un excès de nitrates ou ne se blessent.
Pour les nitrates, si le vendeur a pris la précaution de faire jeuner les poissons mis en vente au moins quatre jours, il n'y aura pas de problème.
Le transport dans une glacière fermée offre plusieurs avantages : les poissons plongés dans le noir seront moins stressés, ne se battront pas entre eux et la température de l'eau ne descendra que lentement. Si vous êtes en voiture, les vibrations suffiront pour créer à la surface de l'eau un brassage qui oxygènera l'eau. Sinon, vous pouvez toujours utiliser un bulleur à pile, assez bruyant en général mais efficace pour oxygéner l'eau.
Si vous n'avez pas de glacière, amenez avec vous une ou plusieurs bonbonnes d'eau de 5 litres. Elles sont solides, la surface d'échange eau-air est importante et vous pourrez y mettre plusieurs poissons. Sinon, on vous donnera des sacs en plastique dans lesquelles on insufflera de l'oxygène. Si ce n'est pas le cas, veillez à ne pas mettre trop de poissons par sac. Pour les petits poissons, transportez les à l'horizontale pour augmenter la surface d'échange air-eau. Pour les gros poissons, transportez les verticalement pour qu'ils ne soient pas obligés de se coucher. Ne remplissez ces sacs qu'au tiers avec de l'eau.

cliquez sur les photos pour les agrandir

le bulleur à pile

la glacière

la bonbonne 5 litres

De retour chez vous, acclimatez vos poissons

Ceci est d'autant plus valable que vous habitez loin du lieu de la bourse (pH et dureté de l'eau sont modifiés).
Vider le sac avec les poissons dans une glacière placée sous un aquarium. Placer un tuyau fin (de bulleur) avec un robinet et faites couler l'eau de l'aquarium dans la glacière au goutte à goutte pendant au moins une heure.
Autre méthode : placer le sac avec les poissons dans un aquarium pour retrouver progressivement une température optimum.
Ouvrez le sac et rajouter y un verre d'eau toutes les dix minutes. Au bout d'une heure vous pouvez lacher les poissons dans l'aquarium
Pour éviter l'agression des dominants du bac d'accueil vous pouvez :
- soit placer les nouveaux arrivants dans un bac de quarantaine
- soit introduire les nouveaux arrivant le soir, dans l'obscurité
- soit chambouler tout le décor du bac d'accueil: les dominants de ce bac seront déboussolés et ne s'occuperont pas des nouveaux arrivants

cliquez sur les photos pour les agrandir

transport des petits poissons

transport des gros poissons

le goutte à goutte

acclimatation avec

un sac en plastique

Le congrès annuel de L'AFC

L'Association Française des Cichlidophiles organise chaque année un congrès. Pendant deux jours, mille à deux mille participants arrivent des quatre coins de France, mais également de Belgique, d'Italie, d'Angleterre, d'Allemagne... C'est une fête qui permet de se retrouver entre amateurs. Pour que les amateurs de la France entière puissent participer sans faire trop de kilomètres, le congrès se déplace chaque année. Ce sont les clubs de Vichy, Revel,  Dunkerque, Champs le Boeuf dans la banlieue de Nancy, Villebon sur Yvette...  qui organisent les bourses.
A Vichy, dans un immense gymnase, près de 250 aquariums contenant des centaines d'espèces sont proposés. Plusieurs conférences sont données par des cichlidophiles très compétents, des scientifiques ou des amateurs éclairés.
Les participants amènent leurs poissons le samedi. Une soirée spectacle est organisée le soir-même. Le dimanche matin, des spécialistes s'assurent que tous les poissons à vendre sont en bonne santé et de bonne souche.
L'ouverture de la bourse l'après midi commence par une ruée vers les aquariums. C'est pourquoi il est préférable de repérer auparavant les poissons : il faut venir le dimanche matin et prendre le temps de passer en revue tous les aquariums, noter le numéro du bac avec le poisson convoité, le nom du vendeur et le prix. Sinon, dans la bousculade, rien ne se fera comme vous voulez.
Ne serait-ce que pour l'ambiance, rendez-vous au congrès annuel de l'AFC.
En 2002 le congrès annuel de l'AFC s'est déroulé à Revel

En 2003 il s'est déroulé à Vichy

Pour connaître les dates et lieu des bourses aux poissons dans votre région:

CICHLIDSFORUM

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×