L'envahisseur

Dans le petit-monde, une impression bizarre flottait dans l'eau. Arthur voyait bien que depuis quelques jours les choses ne tournaient pas rond. Ses poissons avaient un comportement étrange et il n'arrivait pas à identifier précisément l'origine...
Derrière la vitre les écailles avaient vite cerné le problème. Arthur n'est qu'un imbécile, il lui faut observer longtemps son monde clos pour comprendre. Ou alors il faut qu'une catastrophe arrive pour qu'il se dise "mais oui, bon sang, mais c'est bien sûr !". Il y a plusieurs lunes de ça, il avait fallu des morts pour qu'il comprenne.
- Des morts ?
- Oui, DES MORTS ! va lire l'épisode concerné.

Aujourd'hui les écailles sont désorientées. Un comité de femelles s'est réuni pour parler de l'affaire du jour.
Axelle prend la parole:
"- ce n'est plus tenable,  on ne peut plus se laisser faire.
- oui, répond Jacinthe, y' en a marre, il faut que ça cesse !
- pourquoi c'est toujours à nous les femelles de faire bouger les choses?
- parce que nos mâles sont des lâches. Ils ne s'intéressent qu'à leur confort. Tant que la nourriture tombe du ciel et qu'il peuvent nous draguer, ça leur suffit. Quand il s'agit de se battre, c'est une autre histoire. Ou alors ils se battent pour les beaux yeux des femelles. Enfin, quand je dis les yeux... "(elle rougit, ce qui se traduit chez cette femelle saulosi par une belle couleur orange des ses opercules. Ben oui, jaune + rouge, ça fait orange).        



Jacinthe

Axelle

      
Titi qui passait par là n'était pas sourd. Il n'avait pas sa langue sous sa nageoire, malgré son défaut.
- Quel défaut ?
- mais son défaut de langue, voyons ! il faut suivre un peu ! va lire l'épisode de sa naissance, tu comprendras. Ou alors, tu lis tous les épisodes de la Saga pour ne rien rater, et tu reviens. Bon, je continue. Donc, on en était à Titi:

"- Hé les filles,  ze suis sûr que vous parlez de Nkhomo, le May. lombardoi.

Nkhomo


Depuis qu'Arthur nous l' a généreusement fourgué, c'est le bordel ici ! "
Zoé: "- Titi, surveille ton langaze, sinon tu prends ma nazoire à travers la gueule! "
Titi, tout en se sauvant entre deux cailloux: " ze me demande bien de qui ze tiens ce langaze sâtié !"
Zoé qui n'arrive pas à attraper son fils : "arrête d'être insolent, espèce de délinquant"
Titi n'en a cure. Il est déjà loin et interpelle son copain de son âze. Pardon, de son âge.
"- Blue sky, viens voir, z'ai quelque chose à te dire. "


Blue sky

Titi


Blue sky, un jeune Ps. axelrodi , est toutes ouies dehors.
"- de quoi il s'agit ?
- de Nkhomo. Il devient insupportable. Pour lui "territoire" rime avec "petit-monde". Quand il est arrivé, il s'est tenu à carreau. Il a observé, pris ses repères et petit à petit il a grignoté l'espace des autres. Il a d'abord évincé Auratus puis Daktari de chez eux. Fluo n'a pas supporté les agressions de Nkhomo. Il se terre à présent sous zun caillou. Z'ai bien peur qu'il en crève. Il a perdu quelques zécailles et toutes ses couleurs. On dirait un fantôme. Auzourd'hui Nkhomo est le maître de la moitié du petit-monde. Il ne supporte plus personne. C'est un fou. Si ça continue, il va nous tuer tous. Les femelles commencent à zazer, mais elles n'ont pas la force de lutter contre lui. Qu'est-ce qu'on peut faire ?


Auratus

Fluo



Daktari


- nous, on est trop petits et trop faibles face à cette brute. Faut demander de l'aide. On va voir
Mandela, le vieux sage."


Mandela

Einstein


Mandela traîne pas loin, occupé à discuter avec Einstein d'une "théorie du grand tout". Il est question de forces universelles, de l' Eternel, d'équations, de stefenaukin enfin de mots bizarres que les jeunes ados ne comprennent pas.
"- Je ne m'étonne pas de ce qui arrive en ce moment dit Mandela. Un May. lombardoi dans un petit monde, ça finit toujours par la guerre. Si on ne fait rien, il va harceler toutes les autres écailles pour étendre son territoire. Il va aussi poursuivre ses femelles pour frayer jusqu'à ce qu'elles crèvent d'épuisement. Quand il ne restera plus que lui, il ne sera pas plus avancé. Il n'a aucune jugeote, juste un Q.I. de zooplancton. Le harcèlement est un délit passible de sanctions lourdes.
Ecoutez, les enfants, moi je suis trop vieux et l'eau de ce petit-monde a fini par rouiller mes nageoires. Mais vous, vous arriverez à bout de Nkhomo. Ayez la foi et tout sera possible. L'avenir de ce petit-monde est entre vos nageoires.
Titi et Blue sky se sentent dépassés par la mission qui vient de leur être confiée. Ils échangent un regard incrédule et se tournent vers Einstein.
"- as-tu une idée pour venir à bout du dictateur ? Nous sommes trop faibles pour le vaincre."
L'écaille à la bosse des maths prend le temps de la réflexion...
Il finit par lâcher:
"- vous n'avez pas la force physique d'affronter Nkhomo, mais vous pourriez utiliser les mêmes armes que lui, à savoir le harcèlement.
- merci de votre aide. On va y réfléchir."
Titi et Blue sky se retirent à l'abri d'un rocher.
"- harcèlement, harcèlement, il est bien gentil l'intellectuel, mais comment faire?
- à deux, c'est pas possible. Voilà mon plan: On va rameuter tous les zautres zados du petit-monde et se placer sur le territoire de Nkhomo. A chacun son tour on se montrera et on le narguera. Bête comme il est, il va se précipiter pour nous chasser. A ce moment-là on se cache sous zun caillou et un autre prend le relais."


les autres ados


Aussitôt dit, aussitôt fait. Les deux compères arrivent à convaincre un banc de jeunes écailles de se joindre à eux. Et le petit manège commence. Nkhomo se précipite à droite, à gauche, derrière, devant, encore à gauche, puis à droite... La tête lui tourne et il fatigue. L'agitation ainsi créée intrigue les autres écailles. Titi en profite pour haranguer les mâles adultes du petit-monde : "- Eh, vous zautres, au lieu de nous regarder bêtement, venez nous zaider ! Nkhomo commence à s'affoler, c'est le moment de l'achever."
Après un moment d'hésitation, presque tous ses cichlidés se précipitent. C'est la curée. Les haines enfouies resurgissent. Les mâles évincés sont les plus agressifs. L'effet de foule fait peur à voir car elle ne laisse aucune chance au vaincu. En moins d'une minute Nkhomo est terrassé, des écailles sont arrachées ainsi que des lambeaux de chair.

Pour ne pas choquer les âmes sensibles, je ne détaillerai pas les dernières seconde de vie du vaincu.
On ne peut pas vraiment parler de boucherie, mais plutôt de... poissonnerie.

Tous droits de reproduction interdits sans autorisation
© COPYRIGHT

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site