Comme c'est bizarre

    "Maman, regarde le cadeau qu'on m'a apporté !!! "
    Il est ravi. Depuis le temps qu'il en rêvait, maintenant il l'avait. Fébrilement, il ouvrit le paquet et découvrit l'objet de ses désirs: un aquarium. Il était déjà tout équipé avec le décor et le matériel d'oxygénation. Tout semblait être en place sauf...
    " M'an, il manque le principal !! " s'écria-t-il.
    "- Regarde plus près " dit sa mère.
    Effectivement, au bout d'un moment, le locataire du petit-monde apparu. Effrayé par tant de remue-ménage, il avait disparu dans le décor. Maintenant il pointait sa tête, curieux de voir ce qui se passait. De part et d'autre de la vitre le sans-eau et le poisson se dévisageaient.
    "J'espère que mon nouveau propriétaire va bien s'occuper de moi. Dans le transit-store on était trop nombreux. C'était la bagarre sans arrêt, surtout au moment des repas. Ici, j'ai de la place, mais j'aurais bien aimé avoir un peu de compagnie.
    " Dans un aquarium, il y a plein de trucs à observer. Et mon petit pensionnaire va me faire passer des heures passionnantes.
    - N'oublie surtout pas de le nourrir.
    - T'inquiète pas M'an.
    - Et surtout, n'enlève pas le couvercle !
    - Aucun risque, si z'enlève le couvercle, il se remplira d'eau mon aquarium. Et mon sans-eau, il se noiera ".
    Titi comprenait bien qu'on lui avait confié une responsabilité importante: s'occuper d'un sans-eau dans un monde-sec miniature. Pas facile quand on vit soi même dans un petit-monde. Il ne fallait pas faire de bêtises au risque de voir Glob (c'est ainsi que Titi venait de baptiser de sans-eau) mourir.

    Au bout de quelques jours, le sans-eau avait pris ses aises. Son petit-monde disposait de plusieurs pièces et même d'un petit jardinet. Un système de filtration et recyclage de l'oxygène lui permettait de respirer sans problème. On lui avait fourni une bibliothèque et il passait des heures à lire 20 000 lieues sous les mers, les aventures du commandant Cousteau et celles de Flipper le dauphin. Glob jardinait aussi. Mais comme la production potagère tardait à venir, Titi était obligé de nourrir son petit pensionnaire. Celui-ci réclamait à manger fréquemment, une façon comme une autre de passer le temps et Titi trouvait amusant de lui glisser la nourriture à travers un sas. Glob avalait tout ce qu'on lui donnait. C'était tellement amusant pour Titi, qu'au bout de quelques semaines de ce régime, des signes d'indigestion apparurent, Glob devint malade et s'alita. Deux jours plus tard en voulant se lever, il tomba au sol dans un bruit sourd.

    Le bruit réveilla brusquement Titi. Arthur venait d'ouvrir les volets sans ménagements, comme d'habitude. Le cauchemar tourbillonnait encore dans la tête du jeune caeruleus: il y voyait le monde-sec miniature, Glob gesticulant au fond de l' aquarium et de la nourriture qui tombait du ciel .
    "- J'ai dû manzer quelque soze qui n'est pas passé hier. Z'en ai encore la nausée. Faire pareil caussemar, c'est pas permis. Ou alors, l'eau du petit-monde est polluée. Il s'en alla d'une nage hésitante, espérant ne pas tomber nez à nez avec Neunoeil.


Tous droits de reproduction interdits sans autorisation
© COPYRIGHT

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site