Sc. fryeri 1/2

Sciaenochromis fryeri
1° partie: les mâles
2° partie : les femelles et les alevins

VIDEO 1 : un mâle
VIDEO 2 : un mâle
VIDEO 3 : le frai, position en T

AUTRES NOMS

Anciennement : Haplochromis ahli , Sciaenochromis ahli, Electric Blue Hap, Cichlidé azur.
La nouvelle classification distingue bien le
Sciaenochromis fryeri (le plus répandu) du Sciaenochromis ahli beaucoup plus rare à trouver, moins coloré et au corps moins allongé.

DISTRIBUTION

Endémique du lac Malawi (Afrique), il est réparti dans tout le lac, mais il n'est pas fréquemment retrouvé.
Les importations proviennent principalement de Likoma et du sud du lac.

HABITAT

On le retrouve dans tous les types de biotope, mais principalement dans des zones rocheuses

ALIMENTATION

Piscivore de petits poissons et d'alevins en milieu naturel, il est omnivore en aquarium, s'attaquant parfois à de gros poissons.

TAILLE

10 à 13 cm en moyenne, jusqu'à 20 cm. La femelle est plus petite.

COLORATION

Le mâle: d'un bleu électrique uniforme, ceux de la partie sud du lac possèdent une large bande blanche qui part de la lèvre supérieure, se poursuit sur la dorsale et se termine sur la nageoire caudale en un fin liseret. Selon les populations, la nageoire anale peut être jaune d'or, orangée ou brune. Le mâle n'a pas d'ocelle. Selon son état d'excitation, on peut appercevoir 10 à 12 barres sombres verticales. Tous les mâles sont colorés. Les dominés mettent plus de temps à prendre leur couleur définitive.
La femelle est grise avec parfois des reflets bleus. Elle peut avoir des ocelles.

EAU

Température de 24 à 28°C.
pH de 8 à 8,5
Très sensible aux nitrates, le
Sciaenochromis fryeri a besoin de changements d'eau fréquents.

REPRODUCTION

Un couple seul peut parfois se reproduire, mais l'idéal est de maintenir au moins deux mâles et plusieurs femelles. Dans cette situation de compétition, le mâle dominant va se dévoiler et écarter ses concurents. La sélection naturelle choissant le plus beau et le plus fort, la progéniture n'en sera que plus belle. Dans le lac, la femelle pond les oeufs sur une pierre inclinée puis le mâle féconde l'oeuf. L'oeuf est pris dans la bouche par la femelle après fécondation. Ceci est inhabituel dans le lac Malawi où la plupart du temps la fécondation a lieu dans la bouche de la femelle. En aquarium, on peut voir le mâle faire un nid.
L'incubation buccale de 15 à 60 oeufs dure de 17 à 21 jours selon la température. Les petits mesurent 1 cm à la maissance, se déplacent rapidement en banc. Très vite les barres sombres verticales apparaissent sur un corps gris clair.

COMPORTEMENT en Aquarium

On peut le maintenir à partir de 250 litres. Il n'est aggressif qu'envers les mâles de sa propre espèce. Il aura tendance à s'isoler quelquefois dans une zone plus sombre et abritée, mais on le voit très souvent nager en pleine eau. Il faut lui aménager un coin rocheux.

EXPERIENCE PERSONNELLE

Pendant de longs mois, le couple de Sciaenochromis fryeri que j'avais ne se reproduisait pas. C'est le jour où j'ai introduit un autre mâle que la femelle s'est décidé à pondre. Depuis je maintiens deux mâles avec des femelles et les pontes sont fréquentes. Il m'est même arrivé d'avoir cinq femelles incuber en même temps dans un bac contenant une trentaine de Sciaenochromis fryeri .

LIENS WEB

 
Si le Sc.fryeri est classiquement connu pour être un prédateur d'alevins, il est parfois tenté de s'attaquer à des poissons plus grands.
Ici c'est un Neolamprologus cylindricus qui en fait les frais. Mais la proie est trop volumineuse pour lui.
Cette scène ne peut de toute façon se voir qu'en aquarium, les deux poissons étant issus de deux lacs différents.

à suivre : les femelles et les alevins

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site