Ps. sp. kingsizei Lupingu

Pseudotropheus sp."kingsizei Lupingu "

par SylorCC

/>

VIDEO

AUTRES NOMS

Pseudotropheus "Solid Orange"

DISTRIBUTION

et

COLORATION

On retrouve le Pseudoptropheus sp."kingsizei Lupingu " au nord du lac Malawi, sur la côte est, entre Lupingu et Lutara reef, sur une distance d'une trentaine de km.
Les mâles de cette population comportent un polymorphysme de coloration avec des mâles bleus, d'autres jaunes-oranges, ainsi que des formes intermédiaires.
Coloration:
- Devant la baie centrale de Lupingu, la plupart des mâles sont bleu clair.
- Entre la baie méridionale de Lupingu et Cap Kaiser la plupart des mâles sont jaune-orange.
- A Cap Kaiser les mâles ont le dos bleu clair et l'abdomen jaune.
- A Ngwazi, Magunga reef et Lutara reef, les mâles sont bleus.

HABITAT

Il vit dans la zone intermédiaire, parfois en pleine eau et près du fond. Les mâles territoriaux restent près des rochers.

ALIMENTATION

Les femelles et les mâles non territoriaux se rassemblent en grand nombre en pleine eau et se nourrissent de plancton.

TAILLE

Il mesure huit centimètres, la femelle n'est pas plus petite.
Mâles et femelles ont des ocelles. Les nageoires ventrales du mâle sont plus longues que celles des femelles et soulignées d'un noir plus intense. Les nageoires anale et dorsale du mâle sont effilées, à l'inverse de celles des femelles.

EAU

Température de 24 ° à 26° C
pH supérieur à 7,5

REPRODUCTION

Les mâles défendent des grottes parmis les rochers. La femelle pont ses Ïufs dans un nid creusé dans le sable. Le mâle les fertilise selon la position en T. L'incubation est buccale, maternelle et dure trois semaines.

COMPORTEMENT et MAINTENANCE

Le mâle dominant est territorial. Il a besoin d'un aquarium de 200 litres minimum, avec beaucoup de roches où il fera son territoire. Il est préférable de le maintenir en trio.

EXPERIENCE PERSONNELLE


J'ai acquis récemment un trio sauvage de Pseudoptropheus sp."kingsizei Lupingu " et je ne me lasse pas d'admirer la couleur du mâle d'un jaune-orangé, sa dorsale bleue et surtout ses pelviennes soulignées de noir, si longues qu'elles arrivent à la moitié de la nageoire anale. Les femelles possédent également des ocelles, mais des pelviennes plus courtes. Le mâle est assez territorial et chasse tout intrus de sa zone. Dès qu'une femelle passe à proximité, il la courtise. Très vite les deux femelles ont incubé une bonne vingtaine d'alevins chacune. Avec Robert Marcel qui possède également également un couple, nous avions hâte de voir la couleur des mâles à la naissance. En fait nous possédons une souche où les deux sexes sont d'un jaune clair dès la naissance. Leur croissance est rapide et les jeunes mâles, reconnaissables à leur tempérament vif, sont restés jaunes.
Pour les adeptes des m'bunas, je recommande vivement cette espèce très colorée.

 


Mâles


femelle en incubation


alevin à la naissance

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×