Cyno. axelrodi

Cynotilapia axelrodi

par labeo51

Mâles



Femelles

AUTRES NOMS

Aucun

DISTRIBUTION

Côte Nord Ouest du lac Malawi de Mundola à Cape Manulo.

BIOTOPE

On le retrouve dans les habitats rocheux riches en sédiments, dans la zone intermédiaire parfois en pleine eau et près du fond.

ALIMENTATION

C'est un mangeur de plancton. Le mâle est territorial et se nourrit d' Aufwuchs qui pousse sur son territoire.

TAILLE

Une dizaine de centimètres pour le mâle, 7 à 8 cm pour la femelle

COLORATION

Bleu. Le mâle possède des barres verticales foncées et un ou plusieurs ocelles. Les nageoires pelviennes, anales et caudales sont cernées de noir.
Les femelles sont presque aussi colorées que les mâles, ce qui rend ce poisson très apprécié des aquariophiles. Elle possède également un ocelle, ce qui rend le sexage difficile jusqu'à la maturation adulte.

EAU

Température de 24 à 26°C.
pH de 7,5 à 9

REPRODUCTION

Dans de bonnes conditions d'eau et de température (28°) les pontes sont régulières. Le mâle pourchasse la femelle gravide jusqu'à la faire venir dans son territoire rocheux où la ponte a lieu. Après trois semaines d'incubation où elle s'isole, la femelle rejette les alevins qui prennent très vite une coloration bleue. Les alevins sont peu nombreux : de dix à vingt environ et survivent mal en bac communautaire.

COMPORTEMENT en Aquarium
et MAINTENANCE

Ne disposant pas de plancton dans un aquarium, le Cynotilapia axelrodi s'accomode d'une nourriture variée: granulés, paillettes, crevettes, moules...
On lui donnera un aquarium d'au moins 200 litres avec beaucoup de roches pour s'abriter. Il ne s'attaque pas aux plantes s'il y en a. Le mâle est assez territorial et s'accapare d'une zone rocheuse d'où il chasse tous les intrus.
Il est préférable de ne pas lui faire fréquenter des mbunas trop agressifs ou à la coloration proche qu'il pourrait prendre pour des concurents.

EXPERIENCE PERSONNELLE

J'ai eu du mal à le faire reproduire, malgré des conditions optimales de maintenance. La seule chose qui a finalement déclenché les pontes, c'est d'avoir monté la température du bac à 28°.
Ce très beau mbuna d'une dizaine de centimètres que je me suis procuré est devenu le dominant du 1000 litres en moins de 48H. Il s'est accaparé un territoire rocheux correspondant au tiers du bac. Tolérant un certain nombre de poissons, il s'en prend aux autres mâles un peu remuants ou de couleur similaire : Ps. sp."kingsisei", Cynotilapia afra, Ps. saulosi.
Je possédais aussi un
Cynotilapia afra éclatant de couleurs, mal mis en valeur dans un 200 litres. Je décidais donc de l'introduire dans le 1000 litres. Il y ferait bien sa place, l'aquarium est grand. Mal m'en a pris. Le Cynotilapia axelrodi qui avait déjà un territoire n'a pas supporté l'intrus. Pendant plusieurs jours il l'a poursuivi dans tout le bac, l'obligeant à s'isoler dans un coin. Il avait perdu sa belle prestance et ses couleurs. Il ne restait plus qu'à le rapatrier dans un autre bac où il ferait de nouveau sa place.

Alevin de 15 jours qui n'a survécu que quelques jours
dans un 1 000 litres.
Il fait partie des espèces qui survivent mal dans un bac communautaire.
Les alevins prennent une couleur bleue lumineuse dès leur naissance.
C'est la couleur des femelles.
 
 


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site