Aul. baenschi

Aulonocara baenschi

par placidojalo

 

AUTRES NOMS

"New Yellow Regal",Aulonocara Benga , Nkhomo-Benga Peacock

DISTRIBUTION

On le retrouve près de Benga, à Nkomo Reef sur la côte sud ouest du lac Malawi.

HABITAT

Il fréquente un habitat sablonneux parsemé de roches. Les mâles déblaient des trous entre les rochers et défendent leur territoire constitué d'une grotte délimitée par une bordure de sable devant l'entrée. Les femelles et les juvéniles vivent en petits groupes ou en solitaire et circulent au-dessus des plages de sable.

ALIMENTATION

Dans le lac, il se nourrit d'invertébrés dans le sable dont il détecte les mouvements grace à des pores sensoriels très sensibles situés sur la partie basse de la tête.
En aquarium, il faut varier sa nourriture: pailletes, granulés, mélange congelé de moules-épinards-crevettes...

TAILLE

Les mâles peuvent atteindre une douzaine de centimètres, les femelles font neuf centimètres.

COLORATION

Le mâle est jaune citron, la moitié inférieure de la tête est bleu ciel. Il se différencie en cela de l'Aulonocara maleri qui a une tête entièrement bleue. Le mâle possède plusieurs ocelles et des nageoires dorsale et anale effilées. On retrouve des vermicules bleus sur la queue et un fond de couleur bleu entre les barres jaunes du corps.
Les femelles sont grises avec des reflets jaunes.

EAU

Température de 24 à 27°C.
pH de 8 à 8,5

REPRODUCTION

Il est polygame et on aura plus de chances de le faire reproduire en maintenant un mâle pour deux ou trois femelles. La ponte est classique, en T. L'incubation maternelle est buccale, d'une trentaine d'oeufs et dure trois semaines. Peu débrouillards, les alevins ne survivent pas en bac communautaire et ont une croissance lente.

COMPORTEMENT et MAINTENANCE

C'est un poisson très calme qui peut se montrer agressif envers les autres mâles de son espèce, en particulier en période de reproduction. L'aquarium de maintenance devra obligatoirement posséder une plage de sable. Quelques roches seront utiles aux femelles en incubation pour être au calme. On peut le maintenir dans un 200 litres, mais plus le bac est grand et plus il sera heureux. On veillera à ne pas mettre dans un même bac plusieurs espèces d'Aulonocara de couleur similaire (Maleri, Chidunga) en raison du risque important d'hybridation.

POUR EN SAVOIIR PLUS

Les Cichlidés du Malawi dans leur milieu naturel. 3° édition. Ad Konings
Le guide Back to Nature des Cichlidés du Malawi. Ad Konings
Revue Française des Cichlidophiles. Septembre 2005. N° 251: Les Aulonocara ou l'histoire d'une passion par Vincent SOLIVERES

EXPERIENCE PERSONNELLE

J'ai acquis un trio auprès de Vincent Soliveres, grand connaisseur d'Aulonocara et qui possède des souches de très grande qualité. Je maintiens un trio qui me donne beaucoup de satisfactions. Les couleurs du mâle sont très vives et attirent l'oeil dans un bac communautaire. Certains amis non connaisseurs ont du mal à croire qu'un tel poisson vive en eau douce. Il est vrai qu'avec des cichlidés du Malawi très colorés (Sc. fryeri, Aulonocara baenschi, Cynotilapia axelrodi, Labidochromis caeruleus, Maylandia estherae Minos Reef, Maylandia msobo Magunga, Pseudotropheus saulosi...) on peut avoir le plaisir des yeux d'un bac récifal sans les inconvénients de la maintenance.


Femelle

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site