Xysti. phytophagus

(Haplochromis) Xystichromis phytophagus

jeune mâle

femelle

vieux mâle

AUTRES NOMS

"christmas fulu" en raison de ses couleurs flamboyantes en période de reproduction

DISTRIBUTION

Originaire du Victoria, il est actuellement menacé d'extinction par la perche du Nil. Heureusement, on le retrouve en abondance au nord du Kenya, dans un lac proche du Victoria : le Kanyaboli et également dans les environs de Yala Swamp

BIOTOPE

Il fréquente les zones abondamment fournies en plantes supérieures.

ALIMENTATION

Végétarien dans le lac, il se nourrit de plantes mortes et en décomposition qui traversent leur tube digestif sans être digérées. On pense qu'il se nourrit en fait des macrophytes qui eux mêmes se nourrissent de ces plantes en décomposition.
En aquarium, il s'accomode d'une nourriture variée, mais il vaut mieux lui fournir principalement des végétaux.

TAILLE

le mâle mesure de 10 à 12 centimètres. La femelle est plus petite

COLORATION

Le mâle est rouge sur la majeure partie du corps, le quart inféro-postérieur est jaune-vert. Les couleurs sont flamboyantes en période de reproduction. Les lèvres sont bleues. La nageoire dorsale est bleue surlignée de rouge, les pectorales sont noires. Le patron mélanique est composé de deux bandes horizontales le long du corps, la plus fine étant située juste sous la dorsale et de cinq à sept barres verticales assez fines.
La femelle garde un patron mélanique visible mais la couleur générale est gris-marron, sa dorsale et l'anale sont arondies.
Dans les sexes on retrouve entre un et cinq ocelles, généralement alignés.
Il existe un dimorphisme chromatique à dominance bleu foncé avec les nageoires rouges. Dans une même portée on peut retrouver les petits bleus et d'autres rouges.

EAU

Température de 24 à 28°C.
pH de 6,5 à 8,4

REPRODUCTION

Le male est territorial et creuse un trou dans le sable où il attire une femelle gravide. Elle lâche un ou deux oeufs et les prend en bouche. Le mâle se place alors devant la femelle et émet sa laitance. La scène recommence plusieurs fois et dure une heure environ. Une fois la ponte terminée, Le mâle rejette la femelle et courtise une autre femelle gravide. Une femelle peut pondre tous les 3 mois.
L'incubation dure de 18 à 23 jours suivant les conditions de température. La mère surveillera sa progéniture pendant quelques jours avant de s'en désintéresser. Dans un bac abondamment planté, quelques alevins arriveront à survivre. Leur croissance est lente, mais dès la taille de 6 cm ils pourront se reproduire.

MAINTENANCE et COMPORTEMENT
en aquarium

Il est préférable de maintenir cette espèce par trio. Si l'aquarium est suffisamment grand et s'il y a plusieurs femelles pour chaque mâle, il n'y aura pas de problème. Sinon les mâles se battront entre eux ou bien feront une pression sur la femelle si elle est seule. Le mâle est également agressif envers les poissons plus petits qui pourraient leur servir de nourriture. Un bac de 200 litres est un minimum, en ayant soin de planter abondamment l'aquarium. Une plage de sable fin permettra au mâle d'exprimer pleinement son comportement lors du frai, à savoir de creuser une cuvette pour attirer la femelle.
Comme pour beaucoup d'espèces du Victoria, il est difficile d'en trouver. Il vaut mieux s'adresser à des amateurs éclairés regroupés par exemple au sein de l'AFC et qui maintiennent ces espèces en évitant les hybridations.

POUR EN SAVOIR PLUS

Revue de l'AFC N° 242 d'octobre 2004 par Christophe MEDEIROS

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site