Thoraco. brauschi

Thoracochromis brauschi

VIDEO


AUTRES NOMS

Thoracochromis roth kehle, Haplochromis callichromus, Haplochromis sp. "Blutkhel", Thoracochromis brauschii

AUTRES PHOTOS

Cichlid-forum,

DISTRIBUTION

Endémique de la rivière et du lac FWA au ZAIRE, (20 km de long), affluent du Congo-Zaire

BIOTOPE

L'accès à la rivière Fwa est difficile. Ses eaux y sont limpides, très oxygénées et très plantées.

ALIMENTATION

Végétarien dans son milieu naturel, il apprécie toute nourriture en maintenance aquariophile. Il faut toutefois varier les menus avec une préférence pour les végétaux.

TAILLE

10 cm pour le mâle, 8 cm pour la femelle

COLORATION

Vert olive pour le corps avec un ventre blanc, le dessous de la tête est rouge. Deux barres noires partant de l'oeil se dirigent l'une vers la lèvre inférieure, l'autre vers le bas de l'opercule. La lèvre inférieure est bleue fluorescent, la lèvre supérieure moins colorée. La dorsale est soulignée sur sa partie supérieure d'un liseret noir qui s'arrête avant la fin de la nageoire.
Le mâle prend rapidement ses couleurs, en moins de six mois. Les petits sont gris-vert, comme les femelles et n'attirent pas l'attention. Les femelles voient leurs nageoires dorsale et pelviennes discrètement soulignées de noir. Elles n'ont pas de tache rouge, mais à l'état d'excitation, peuvent passer pour des mâles à l'exception de la tache rouge.

EAU

On ne dispose pas de caractéristiques de l'eau en milieu naturel.
En aquarium, le
T. braushi supporte des températures de 15 à 25°C. J'en ai maintenu à 30° pendant quelques semaines sans problème.
pH de 8 à 8,5

REPRODUCTION

Lorsqu'une femelle est prête à pondre et si elle dispose de plusieurs mâles, elle peut aller d'un territoire à l'autre pour faire féconder ses oeufs. L'incubation est maternelle, buccale, de 20 à 35 alevins. Les femelles sont précoces, et dès la taille de 4 à 5 cm, elles sont prêtes à reproduire avec au départ une demi-douzaine d'oeufs à peine. Les alevins, élevés au départ avec des nauplies d'artémias grandissent très vite et prennent un centimètre par mois.
La durée d'incubation peut aller jusqu'à 21 jours, mais certains éleveur rapportent des durées plus courtes de l'ordre de 17 jours.

COMPORTEMENT en Aquarium

Les mâles dominants ne supportent pas les autres mâles de leur espèce. Ils sont par contre très tolérants pour les autres cichlidés. Ils n'ont pas véritablement de comportement territorial et pourchassent les femelles. C'est pourquoi Il est préférable de maintenir un trio pour épargner les femelles. Un trio se reproduira facilement.

EXPERIENCES PERSONNELLES

REPRODUCTION
Avec le premier couple que j'ai maintenu, j'ai pu observer trois pontes qui n'ont pas été menées à terme.
Dans les deux à trois jours après un changement d'eau, la papille génitale de la femelle était devenue apparente. La ponte a eu lieu le lendemain, au lever du jour. Le mâle, qui avait remarqué que la femelle était prête, avait creusé le sable sous une pierre. Il avait pris toutes ses couleurs et poursuivi la femelle pour lui montrer sa belle prestance. Sensible à ses avances, elle avait suivi le mâle sous la pierre dégagée et avait pondu de un à plusieurs oeufs à chaque fois. Ils ont été aussitôt pris en bouche et le mâle les a fécondés en suivant la classique position en T. Il y a eu ainsi plusieurs pontes. La scène a duré en tout près d'une heure.
COLORATION
Malheureusement, la femelle n'a gardé les oeufs que deux à trois jours, elle n'a pas repondu depuis.
Cette femelle ne menant pas à terme ses pontes, je me suis procuré cinq jeunes
Thoracochromis brauschi. Au bout de quelques semaines, tous les cinq sont devenus colorés. Pas de chance, c'étaient des mâles ! Pour éviter les bagarres, je les ai donc isolés les uns des autres dans des aquariums différents. Désolé de ne pas avoir de reproduction, je me suis décidé d'en vendre un dans une bourse. Un cichlidophile averti me raconta que le même problème lui était arrivé: tous ses petits T. brauschi, en grandissant, étaient devenus très colorés et il les avait isolés. C'est par hasard qu'il s'aperçut qu'il y avait des femelles dans le tas. Aussitôt, la puce à l'oreille, je retirais du bac le T. brauschi que j'avais mis en vente et "à la retournette", je m'aperçus qu'il s'agissait d'une femelle !
Je décidais de ne pas le vendre et de le mettre en compagnie d'un autre
T. braushi dans le bac que je réserve à la maison pour les fluvatiles et les poissons du Victoria. Moins de quinze jours plus tard cette femelle incubait !
ENSABLEMENT
Eun beau jour en nettoyant à fond un aquarium, je me suis rendu compte que deux cichlidés manquaient à l'appel. C'étaient précisément un mâle et une femelle T. brauschi. Ils n'avaient pas sauté hors de l'aquarium, ils n'étaient pas dans le filtre. En fait, ils s'étaient ensablés, de peur d'être pris. L'autruche de la rivière en quelque sorte... Ce fut alors un jeu d'enfant de les attraper car ils faisaient le mort. En glissant l'épuisette dessous et même à la main, j'ai pu les attraper.
J'ai pu observer ce comportement avec d'autres
T. brauschi mais pas tous. Il s'agit d'un réflexe de survie pour échapper aux prédateurs ou à la capture que l'on retrouve avec d'autres espèces : Haplochromis sp"thick skin" , Haplochromis sp."flame back", Fossorochromis rostratus, Sc. fryeri...
UNE VIE MENÉE TAMBOUR BATTANT
Pour diverses raisons, les individus que j'ai maintenu n'ont pas vécu longtemps. La plupart du temps il y avait bagarre entre mâles, avec à terme la mort du dominé. Un seul mâle a pu être maintenu près de quatre ans. Son état s'est ensuite dégradé, et il est mort plusieurs semaines après avoir arrêté de s'alimenter.
INCUBATIONS
Année 2003: j'ai placé un trio dans un bac de 500 litres, avec des espèces du Malawi (Sc.fryeri, Copadichromis pleurostigma, Pseudotropheus Barlowi M'benji, Cynotilapia axelrodi...)
1° femelle: encore à une taille non définitive, elle a commencé à incuber
1° incubation le 12 octobre 03: 6 alevins, relachés à 18 jours d'incubation.
Habituellement on dit qu'une femelle qui incube avant d'atteindre sa taille adulte bloquera sa croissance. Ici, cette femelle T.braushi a continué sa croissance après cette première incubation.
2° incubation le 08 décembre 03 : 24 alevins relachés spontanément
Les pontes se poursuivent à un rythme de une ponte tous les deux à trois mois.
2° femelle :
1° incubation : le 12 novembre 2003 : 12 alevins relachés à 21 jours d'incubation
2° incubation : le 29 décembre 2003 : je lui ai enlevé 40 oeufs fécondés
Mort de la femelle au bout de quelques semaines pour une raison inconnue
SURVEILLANCE DES ALEVINS
J'ai isolé une femelle en fin d'incubation dans un bac de 100 litres pour observer son comportement vis à vis de ses petits. Dans ce bac vit déjà une femelle Cynotilapia axelrodi en fin d'incubation et un ancistrus.
1° jour : Les petits T. braushi sont nés, mais la mère ne laisse pas le temps aux alevins de s'éloigner, les reprennant en bouche dès qu'ils sortent
2° jour : elle les laisse s'éloigner d'une vingtaine de centimètres, VIDEO mais les reprend en bouche à la moindre alerte. Elle repousse vivement l'ancistrus et la femelle Cynotilapia axelrodi dès qu'ils s'approchent trop près des petits. Mais elle oublie toujours deux ou trois alevins qu'elle n'a pas vu ou qui sont déjà trop indépendants.
3° jour: Plus confiante, elle laisse ses alevins s'éloigner jusqu'à quarante centimètres de distance et ne les reprend plus en bouche.
4° jour: j'enlève 17 alevins, ne lui laissant que 7 petits à garder.
5° jour: je ne retrouve qu'un alevin vivant sur les sept, ainsi qu'un mort: se sont-ils fait manger par l'ancistrus ? par la femelle axelrodi ? par leur mère qui n'a pas supporté que je lui enlève les autres ?
Toujours est-il que depuis cet épisode j'enlève les alevins à leur mère au 4° jour après leur naissance.

LE REEL ET LA FICTION

CICHLID SAGA



Femelle Les alevins à la naissance mesurent 10 mm

   

Ci dessous: le matin au réveil
la prise des couleurs n'est pas encore faite
mais la photo a le mérite de montrer la répartition du noir sur la dorsale



Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site